Retour à la liste des évènements

Eva Nielsen – «Un Jardin Clos»

12 décembre 2012, 0h00 - 12 février 2013, 23h00

Du 12 décembre 2012 et jusqu’au 12 février 2013, avec prolongation jusqu’au 20 mars, la Galerie Saint-Séverin présente «Un Jardin Clos», une œuvre d’Eva Nielsen, sur une proposition de Daria de Beauvais.

L’exposition est visible jour et nuit, 4 rue des Prêtres-Saint-Séverin, Paris 5e. M° Cluny-la Sorbonne, Saint-Michel.

Vernissage en présence de l’artiste le 12 décembre 2012 de 19h à 21h.

Eva Nielsen, Un Jardin Clos, du 12 décembre 2012 au 12 février 2013 – Prolongation jusqu’au 20 mars 2013

Le point de vue de la commissaire

Eva Nielsen est peintre. Ses tableaux parlent d’espaces abandonnés, dans lesquels il ne reste plus que l’absence. Mêlant une palette aux tons sourds à la technique de la sérigraphie, l’artiste travaille au seuil de l’abstraction et de la figuration. Elle construit chaque nouvelle œuvre avec une succession de couches : les paysages du dernier plan sont légèrement flous et en contradiction avec les éléments du premier plan, le plus souvent de nature architecturale. Cette esthétique de fin du monde porte également en elle une dose d’espoir ; comme si tout était possible, comme une nouvelle chance donnée à l’humanité

 

Eva Nielsen, Antananarivo, 2010, 135 x 200cm. Huile, acrylique et sérigraphie sur toile. Courtesy de l’artiste et galerie Dominique Fiat, Paris

Le décor de ses œuvres semble familier : un paysage enneigé, une zone périurbaine désertée, une solitude comme nous en avons tous expérimenté. Cependant Eva Nielsen convoque ses propres références, construisant des scènes qui paraissent être entre-aperçues à travers la vitre d’un train, transmettant une impression de déjà-vu tout en portant en elles leur propre disparition. Chaque nouvelle peinture apparait comme la réminiscence d’un rêve de l’artiste : nous reconnaissons certains éléments, mais au moment de les nommer ils sombrent à nouveau dans l’oubli, nous laissant seuls face à un paysage désolé.

 

La jeune artiste réalise une nouvelle œuvre pour son exposition « Un Jardin Clos ». Inspirée à la fois par la situation de la Galerie Saint-Séverin – une vitrine – et par l’Annonciation (1473-1475) de Léonard de Vinci conservée à la Galerie des Offices à Florence, elle a tout d’abord voulu s’appuyer sur un sujet emblématique de la peinture, revisité de manière contemporaine par des artistes tels Andy Warhol ou Gerhard Richter.

Eva Nielsen, Un Jardin Clos, 2012, Galerie Saint-Séverin, Paris. Photo MBdeB.

La scène se déroule dans un hortus “conclusus”, le jardin clos symbole depuis le Moyen Âge de la virginité de la Vierge. Eva Nielsen s’intéresse particulièrement à la partie gauche de l’Annonciation : « le traitement par De Vinci du paysage est très riche en plans, strates et l’horizon (contrarié) me passionne. Le filtre de la sérigraphie qui parasite l’image vient questionner la peinture. » La sérigraphie en effet vient ici “abimer” la peinture, rendant apparentes les différentes étapes de la réalisation de l’œuvre, tout en renvoyant aux techniques de la fresque.

Daria de Beauvais, commissaire de l’exposition

Eva Nielsen

Eva Nielsen, Babel, 2011, 200x220cm
Huile, acrylique et sérigraphie sur toile
Courtesy de l’artiste et galerie Dominique Fiat, Paris

Eva Nielsen est née en 1983, elle vit et travaille à Paris. Elle est actuellement présente dans l’exposition collective « Babel » au Palais des Beaux-Arts de Lille, et a montré ses tableaux récents à la Fiac. Ses œuvres ont été acquises par plusieurs collections publiques et privées, notamment le Centre National des Arts Plastiques, le Mac/Val, le Fonds Municipal d’Art Contemporain ou la Collection de la Société Générale.

 

 

Le commentaire de Voir&Dire.
 Voir aussi Narthex


 Pour plus d’informations :

Site de l’artiste

Galerie Dominique Fiat

 

 

 

  • Catégorie: Galerie Saint Séverin
  • Date: 12 décembre 2012 - 0h00 12 février 2013 - 23h00
  • Lieu:4 rue des Prêtres Saint-Séverin - 75005 Paris