Retour à la liste des évènements

HeHe – «Printemps nucléaire»

12 mai 2022, 18h00 - 26 juin 2022, 23h00

   

Exposition visible jour et nuit, 24h/24 et 7j/7, du 12 mai au 26 juin 2022  à la Galerie Saint-Séverin. La visite est totalement gratuite.

Vernissage jeudi 12 mai de 18h30 à 21h en présence des artistes.

 

HeHe, duo d’artistes composé d’Helen Evans (franco-britannique) et Heiko Hansen (allemand), vit et travaille au Havre depuis 2017.

HeHe a participé à de nombreux expositions et évènements artistiques français, européens et inter -nationaux. Son travail a été récompensé par plusieurs prix, tel que le projet monumental Nuage Vert, consistant à projeter une lumière verte sur les nuages formés par une centrale électrique, et a remporté le prix Golden Nica in Hybrid art à Arts Electronica (2008).

Helen Evans et Heiko Hansen enseignent à l’Ecole Supérieure d’art et de design Le Havre-Rouen, où ils coordonnent le pôle Art Média Environnement.

À la croisée de l’art contemporain, du design, de l’architecture avec une conscience affinée sur l’écologie, HeHe a exposé dans de nombreuses institutions culturelles à l’international, dont le Centre Pompidou, la Royal Academy London, le Palais des Beaux-Arts (Bruxelles), le Parc D’Arte Viventi (Turin), le Centre Pompidou, la Royal Academy London, le Palais des Beaux-Arts (Bruxelles), le Parc D’Arte Viventi (Turin), le MAXXI (Rome), National Art Museum of China (Pékin), Biennale de Lyon, San José Museum of Art, Biennale Internationale Design (Saint-Etienne).

HeHe est représenté par la galerie Aeroplastics Contemporary à Bruxelles. Leurs oeuvres sont également visibles sur leur site.

 

Fleur de Lys, Printemps nucléaire par HeHe

Appelées « centrales », des infrastructures géantes produisent de l’énergie nucléaire non loin des villes pour pourvoir à leur consommation. Inaccessibles, fermées pour des raisons de sécurité, -même leurs empreintes sur les images satellites restent floues-, leur conception résiste à toute intervention architecturale. Conçues par des machines, elles sont rarement créées pour être regardées.

Ce sont ces lieux « d’angle mort » que HeHe, duo d’artistes composé d’Helen Evans et Heiko Hansen, basé au Havre depuis 2017, décide de revisiter.

S’inspirant de l’architecte visionnaire Claude Parent, les artistes se réfèrent au projet qui, en 1974, voit celui-ci repenser la coordination de douze centrales par EDF. Concevoir une architecture propre au nucléaire est alors possible. « Ce qu’il y a de plus beau …, (ce sont) les panaches qui (leur) sont propre, qui font une vapeur d’eau blanche, qui n’abîment pas le paysage et qui font un dessin gigantesque à l’échelle du paysage.
Le vrai mythe de la transformation énergétique de votre petit machin d’uranium en électricité, quel en est le signe pour la population ? C’est ce panache », souligne l’architecte.

Au croisement de différentes disciplines, entre le design industriel et informatique, l’art, et l’environnement, HeHe crée, depuis 2004, des machines paysagères. Son projet de recherche sur la pollution de l’air au cours des vingt dernières années et sa représentation dans la culture visuelle a donné lieu à de nombreux projets d’art public comme Nuage Vert, près des centrales électriques d’Helsinki et de Paris. HeHe incite ainsi, par ses dioramas atmosphériques, à un nouveau regard sur les lieux stigmatisés de la pollution. La place prépondérante donnée au nuage souligne autant les réflexes négatifs de notre conscience industrialisée que l’imaginaire poétique que nous pouvons développer à leur propos.

Le titre de l’installation présentée ici Fleur de Lys-Printemps nucléaire fait référence à la monarchie française et à son analogie avec le champignon atomique. ll évoque également l’emblème de pureté de la Vierge : le lys.

Faisant face à l’église Saint Séverin et s’intégrant à la thématique choisie cette année sur le Vivant, sa présence nous interroge : l’énergie du monde industriel est souvent opposée à celle du monde spirituel. Fleur de lys-Printemps nucléaire nous invite à repenser notre environnement de la manière la plus lucide, vivante, et poétique possible.
Angéline Scherf, commissaire – mai 2022

 

Entretien de Heïko Hansen avec Nathalie du Moulin de Labarthète et Angéline Scherf, le 12 mai 2022 :

 

Direction : François Drouin
Programmation : Angéline Scherf
Coordination : Martine Sautory et Nathalie du Moulin de Labarthète
Montage réalisé par : Heïko Hansen
Community manager :
Apolline Merdjan

Légende de la photo  : HeHe, Cumulus mediocris homogenitus, 2022 © Courtesy des artistes

  • Catégorie: Galerie Saint Séverin
  • Date: 12 mai 2022 - 18h00 26 juin 2022 - 23h00